DSAA 1 EEM

DSAA 1 EEM / Rencontre de professionnels

Septembre/Octobre 2016

La formation en DSAA Evénementiel et Médiation est l’occasion de multiplier les rencontres avec des professionnels, tant dans l’école qu’à l’extérieur. En effet, à l’école Boulle nombreux sont les enseignants pratiquant une activité professionnelle, y compris en DSAA EEM, pouvant ainsi enrichir leur enseignement d’expériences vécues sur le terrain, au contact du monde de l’entreprise.

Parmi eux, les étudiants ont déjà fait la connaissance de Camille Mainnemarre, professeur d’ébénisterie et responsable de l’atelier Machines. Avec Camille ils sont initiés au fonctionnement de l’atelier, aux différentes essences de bois et de dérivés travaillés à l’école, depuis leur transformation en panneaux comme leur mise en œuvre : choix du matériau adapté, débit, préparation des fichiers numériques en vue de l’usage de la commande numérique, mais aussi assemblages de base, consignes de sécurité… Derrière l’apport de connaissance technologique et l’autonomie progressive des étudiants, c’est bien une forme d’intelligence de la matière, de « bon sens » pratique qu’il s’agit de faire naitre puis développer. Rationaliser une conception passe aussi par bien connaitre et donc anticiper les moyens de production : temps de découpe, exploitation maximale d’une surface, économie de moyens, sont autant de réflexes à acquérir.

Avec Laurent Lainé, professeur en atelier Tapisserie et Décoration, la nouvelle promotion découvre la couture à la machine. D’abord sans fil, pour maitriser la coordination des mains qui guident le tissu et des pieds qui règlent la vitesse. Il s’agit de piquer avec régularité, mais surtout se familiariser avec ce matériel professionnel sans se blesser, ni le casser. Le fil et le tissu arrivent ensuite, contraignant à gérer les tensions lors de la couture. Technologie des cuirs au programme en début d’année : caractéristiques mécaniques et esthétiques, identification des peaux, usages en maroquinerie, tapisserie et sellerie. C’est l’occasion de mieux saisir la culture des Métiers d’Art, fondée sur l’optimisation du matériau, donc sans chute. Peau, os, chair, sang, sabots, abats, boyaux, tout est utile à un corps de métier. Sur une peau on distingue ainsi 4 parties le collet, la culée, le dosset et les flans, chacun dédié à un usage. Les étudiants apprennent à reconnaitre du cuir pleine fleur, du cuir corrigé, du daim. Appliqué directement au cours de Labo de création, cet enseignement pratique trouve tout son sens.

Avec Jean-Pierre Queffeulou, professeur en atelier Maquette, les étudiants se confrontent aux outils de production contemporains : découpe laser, impression 3D et prototypage rapide. L’école Boulle met en effet à disposition des étudiants de DSAA du matériel professionnel performant et donc délicat dont il faut apprendre le bon usage en collectivité. Dans l’atelier Maquette il leur est possible de souder/braser à la forge, de découper, de plier, de percer… Jouxtant l’atelier, le FabLab complète ce panel  par des imprimantes 3D, un scanner 3D, du matériel portatif. Deux sessions de formation ont ainsi eu lieu avec Jean-Pierre, qui demeure ensuite disponible aux projets des étudiants.

 

 

Pour sa quatrième rentrée, le DSAA Evénementiel et Médiation maintient son lien fort avec les institutions culturelles et fait profiter les étudiants de ce réseau précieux. Cnam, Musée des arts et métiers, musée des Arts décoratifs demeurent ainsi présents au travers de nouveaux projets et sont autant d’occasions de rencontrer des professionnels ! Par ailleurs, la mention EEM s’ouvre à de nouveaux territoires  et développe « en secret » un projet prospectif tourné vers le monde du luxe…

Au musée des Arts décoratifs, les étudiants sont accueillis par Béatrice Quette, chargée des publics scolaires et responsable des collections asiatiques. Ils visitent le chantier de montage de l’exposition L’esprit du Bauhaus, dans laquelle ils interviendront prochainement. Occasion pour eux de prendre connaissance de l’espace comme du mode de fonctionnement de l’institution et de sa politique en matière d’exposition temporaire : publics, contenu, circulation, conservation, budget, mécénat, calendrier, tous les sujets sont abordés au fil d’une visite privilège entre les échelles et les pots de peinture. Rdv le 1ER Décembre pour la première soirée de médiation culturelle de l’année en DSAA 1 !

Au Cnam, c’est Gilles Garel, spécialiste du management de projet et titulaire de la Chaire de Gestion de l’innovation,  qui a accordé du temps dans son planning ultra chargé aux étudiants. Venus l’interroger sur l’organisation d’un colloque et les ressources mobilisables au Cnam sur le sujet, les étudiants ont pris conscience de l’ampleur de la tache qui leur est confiée. Forts des conseils et de la réactivité de Gilles, ils ont mis en commun leurs idées et élaboré une première trame de projet, pris en compte les impératifs thématiques et logistiques, les contraintes de temps et de budget qui rythmeront les mois à venir pour mener l’ensemble à bien. Rdv en avril 2017 pour le colloque sur l’événementiel conçu par les étudiants !

Diplômé de l’école Boulle en DSAA Design de produit et mobilier en 2004, Guillaume Larquemain est en charge de l’événementiel et du lancement de produit chez Yves Saint-Laurent Beauté. C’est à travers son expérience professionnelle construite depuis sa sortie de l’école que les étudiants sont initiés aux raffinements de la conception de projet dans l’univers du luxe. Entre créativité débridée, grande qualité expérientielle et contraintes marketing, un métier de passion se dessine. Innover pour une marque emblématique du luxe à la française et performer sur un marché mondial fortement concurrentiel engage à des stratégies créatives à la fois radicales, inspirées, immédiatement saisissables, sans erreur possible. Au travers d’exemples vécus, notamment le lancement de la fragrance Mon Paris de Yves Saint-Laurent dont il a eu la charge, Guillaume partage généreusement son quotidien exceptionnel avec les étudiants. Rdv lors des Journées Portes Ouvertes pour découvrir les résultats de ce projet top secret !

Enfin, c’est avec un motion-designer que les étudiants ont un déjeuner de travail. Le réalisateur Damien Vignaux de Maison Vignaux, est venu à Boulle afin de présenter ses projets et son actualité. Fort d’une expérience diverse dans les domaines du VJing, de l’événementiel de marque et de nombreuses publications presse en Europe et aux Etats-Unis, Damien poursuit une carrière jalonnée de prix pour ses films, clips musicaux et contenus éditoriaux pour des marques internationales, depuis Berlin où il vit. Revendiquant une approche d’auteur, il apporte aux étudiants son regard à la fois professionnel et personnel sur l’évolution radicale des stratégies de communication des marques sur internet, les réseaux sociaux et l’émergence de pratiques hybrides, sans produit, visant l’adhésion à un style de vie plus qu’à une consommation « dépassée ». Mêlant design graphique, motion, son, vidéo, mais aussi écriture scénaristique, direction d’acteur, photo, Damien positionne l’activité de direction artistique comme une activité globale en pleine évolution.

Poursuivant sur cette lancée, les étudiants rencontreront prochainement François Schuiten et Benoît Peeters, commissaires de l’exposition Machines à dessiner qui se tient actuellement au Musée des arts et métiers. Plus tard, ils seront également accueillis chez Erik-Nussbiker et Christine Kotschi, respectivement plasticien-performer et musicienne multi-instrumentiste…

 

L’équipe enseignante du DSAA Evénementiel et Médiation tient à remercier sincèrement les professionnels qui accompagnent régulièrement les projets et permettent l’enrichissement comme la crédibilisation de la mention EEM depuis sa création. Merci aux amis, aux collègues, aux partenaires institutionnels. 

 

Pour en savoir plus :

https://vimeo.com/maisonvignaux

http://www.lesartsdecoratifs.fr

http://www.arts-et-metiers.net/musee/machines-dessiner

http://www.eriknussbicker.com

http://christinekotschi.fr