1ère FMA1 _ Composition d'arts appliqués

OCCULTATION _ Métiers d'art et recyclage

Avril-Mai 2017

Expérimenter la plasticité des matériaux déjà usinés pour en faire une nouvelle matière première à l'usage des métiers d'art. Ce travail a permis aux élèves de mettre en place des stratégies collaboratives, de projeter leurs créations à une échelle réelle (ce qui est nouveau dans l'apprentissage de la FMA) et d'exposer leur travail au sein de l'école mais aussi à l'extérieur (proposition d'exposition des claustras au festival Atmosphère (La défense-Courbevoie).

_Nos rejets comme source d'approvisionnement Nos poubelles nous mettent à disposition des hauteurs de déchets recelant un fort potentiel de transformation. Il m'est apparu nécessaire de sensibiliser les "futurs acteurs de la filière Métier d'art" à la réalité de l'approvisionnement en Matières Premières. Celles-ci devront -elle toujours être issues de la nature ? La difficulté principale de ce projet a consisté dans le choix de l'échantillonnage, sa mise à l'échelle réelle par rapport à la capacité que l'élève pouvait avoir de s'approvisionner en matière d'oeuvre suffisante. Les élèves ont tout d'abord testé à petite échelle des procédés d'occultation à partir de plastiques alimentaires. Les difficultés résidaient dans la projection des échantillons en modules de 40X40 cm pour atteindre un claustra de 2m de haut. _Accompagner la découverte et le développement personnel Ces projets qui, dès la classe des 1ère propulsent les élèves dans la réalité du métier de designer, ont l'avantage de les sortir de l'exercice "hypernormalisé" et souvent utopique de l'exercice dessiné. Réaliser ce qu'ils ont conçu leur permet de "murir" rapidement. Ils sont rapidement confronter à des questions techniques insoupçonnées. Il leur faut donc faire preuve d'une certaine agilité mentale, de prise de décision et surtout de persévérance. Des qualités et une méthodologie les préparant favorablement aux études supérieures (DMA et DSAA).